vendredi 1 février 2013

Monstreuil, Sujet de diplome








Sujet de diplome 2012

Voici le texte qui accompagnait mon projet publié dans le catalogue de l'école Estienne 

Mon histoire commence au début du mois de septembre, par une belle nuit de pleine lune. Pendant que les montreuillois dorment, quelqu'un parcourt les rues en se cachant. Au petit matin, alors que tout le monde se réveille, on observe la disparition des « s » qui parsèment Montreuil, les « s » des plaques de rue, les « s » des panneaux de signalisation, les « s » des stop, les « s »  des stationnements ainsi que tous les « s » des enseignes de boutique.
Et, dans une panique générale, chacun cherche son « s ». L'histoire passe aux infos, au journal de 11 heures et dans le quotidien de la ville. On trouve dans ce journal un article relatant le fait ; la disparition des s uniquement dans le périmètre de la ville de Montreuil.
La population, prudente, reste cloîtrée chez elle la nuit suivante. Les rues sont vides. Le lendemain matin, placardées dans la rue, on retrouve de mystérieuses affiches ou le soit disant "voleur de s" signe son forfait d'un énigmatique Monstreuil. Mais l'identité de l'individu reste encore inconnue. Ce n'est que le lendemain matin que la police remonte la piste et découvre les traces du premier forfait au Méliès. C'est dans ce cinéma qu'a disparu le premier « s ». On a d'ailleurs retrouvé sur le grand panneau extérieur du cinéma, tous les « s » volés depuis cette monstrueuse nuit.